Créer mon blog M'identifier

L'attente

Le 17 novembre 2017, 10:14 dans Humeurs 1

Toute ma vie, je me souviens avoir été en attente de quelque chose : en attente du bonheur, en attente d'un quotidien meilleur, en attente de toujours plus de changement chez les autres pour bien m'entendre avec eux, en attente de toujours plus ... Et toute ma vie, je ne me souviens pas avoir été vraiment satisfaite de quoique ce soit. J'avais l'impression de naviguer à vue, d'avoir plein d'amertume et de frustrations sur les autres, sur moi-même, sur les choses.

Puis un jour, je me suis réveillée et me suis rendu compte qu'en faisant comme çà, j'ai laissé passer de merveilleux moments de joie simple et de plaisir sans les apprécier à leur juste valeur. Je me suis rendu compte qu'en étant en attente de toujours mieux, je n'ai pas vu le "bien" qui était sous mes yeux.

Ce déclic a eu lieu précisément au moment où je devenais maman pour la première fois, au moment où j'avançais en âge. Depuis, je me suis délesté de pas mal de mes attentes, j'ai lâché prise, je suis devenue moins dure avec moi et avec les autres, avec les choses et les situations aussi. 

Maintenant, à 40 ans passés, je me sens si légère avec une vie simple, beaucoup moins d'attente mais beaucoup de moments de vrai plaisir. J'ose même dire de vrais moments de bonheur en famille, des bribes de moment qui me donnnt tellement le sentment de vivre pleinement ma vie ! 

Bien entendu, il me reste encore des relents d'attente dont il me faut me débarrasser, mais j'y travaille vraiment sérieusement.

C'est un peu dommage que ce genre de plénitude ne se rencontre qu'à un âge avancé, et après bien des péripéties et de souffrances. C'est dommage que c'est un état que l'on "attrape" qu'à l'âge de la vraie maturité, car cela aurait pu éviter tellement de désagréments, de déprimes, de douleurs et de conflits !

Mais bon, l'essentiel est que je l'ai maintenant et je peux vous dire que çà fait du bien ;-) 

Et vous, votre rapport à l'attente ?

Il sera bientôt trop tard !

Le 15 novembre 2017, 08:00 dans Humeurs 0

Oui, il sera bientôt trop tard, il est même déjà trop tard pour nous de rattraper les décennies d'atteinte à la nature, à nos ressources naturelles ! C'est pour cela que je suis estomaquée face à l'attitude de beaucoup, même de certains dirigeants de pays riches, face à cette urgence ! 

La nature commence à se retourner contre l'homme qui l'a détruite. Les animaux sauvages entrent de plus en plus dans les villes et villages car manquent de nourriture dans leur habitat naturel, des millions de forêts sont détruites chaque année pour des raisons diverses et variées dont la plupart relève de l'ordre du mercantilisme, des troupeaux entiers d'animaux endémiques sont menacés d'extinction, la banquise recule à grande vitesse, les océans suffoquent, l'air est de plus en plus pollué, les humains commencent à souffrir de ses propres méfaits mais ne semblent pas si alertés que çà de leur propre extinction.

Oui, il sera bientôt trop tard si nous ne multiplions pas les démarches, aussi bien en actions réelles et durables qu'en pédagogie. Il sera bientôt trop tard si les pays ne s'impliquent pas réellement. Il sera bientôt trop tard, et quand le moment sera venu, la nature à laquelle nous nous sommes toujours accrochés ne pourra plus rien pour nous, sauf à nous engloutir. 

Il sera bientôt trop tard ! Ce n'est plus une fiction, c'est la réalité ! 

Je suis (toujours) Charlie

Le 14 novembre 2017, 08:35 dans Humeurs 3

(Photo)

Je l'avoue , les caricatures de Charlie Hebdo ne m'amusent pas systématiquement. Certaines sont hilarantes, d'autres un peu moins, et je trouve quelques unes parfois  déplacées. Mais c'est mon sentiment, ma perception, suivant ma propre sensibilité, mon degré d'humour, mon humeur du moment. 

Mais ce sentiment qui m'est personnel et ma perception n'enlèvent en rien le droit des dessinateurs d'informer, de caricaturer, d'indigner, de moquer, de parler cash, pourvu que ces choses là entrent dans l'ordre légal des choses. 

Sur les choses sur lesquelles je suis d'accord, je ris franchement, je ris parfois grassement, sur les caricatures que je trouve moins amusantes, je suis disposée à débattre, à discuter, voire à me chamailler avec mes inerlocuteurs mais mes avis et opinions à moi restent mes avis et opninions et je respecte ceux des autres et les mettent au même pied d'égalité que les miens.

Je n'ai pas forcément trouvé marrantes les dernières caricatures en Une de Charlie Hebdo, mais les dessinateurs ont parfaitement le droit de les faire et de les publier. Nous avons le choix entre ne pas les aimer et ne pas acheter le numéro, aimer Charlie à la folie et rire de tous les dessins et sujets, acheter et débattre, acheter et jeter, ne pas acheter et passer son chemin, ne pas acheter mais en débattre quand même, et cetera, et cetera.

Vous voyez que les choix sont nombreux et qu'il n'est pas besoin de tuer quand on n'est pas d'accord ! 

Peace and love ;-)

 

Voir la suite ≫